Interactions avec les prescripteurs

Dans le cadre de nos interactions avec les professionnels de la santé, notre priorité consiste à travailler en toute transparence, à agir avec intégrité et toujours dans le meilleur intérêt des patients.

Les compagnies pharmaceutiques ont un rôle important à jouer pour fournir aux professionnels de la santé des renseignements précis de grande qualité sur les médicaments d’ordonnance et les vaccins.

Cette relation est fondamentale pour faire évoluer la science médicale et nous aider à répondre aux besoins des patients et de la santé publique.

Cette relation nous apparaît fondamentale pour faire évoluer la science médicale et nous aider à répondre aux besoins des patients et de la santé publique.

Nous constatons une préoccupation croissante quant à la façon dont l’industrie transmet actuellement des renseignements et de la formation aux professionnels de la santé; les moyens utilisés pourraient être perçus comme pouvant influencer indûment les décisions en matière de prescription.

La simple perception de conflit d’intérêts peut miner la confiance qu’accordent les patients aux renseignements que les médecins leur fournissent sur les médicaments, une situation que nous devons absolument éviter.

À la fin de l’année 2013, nous avons annoncé trois changements de premier plan touchant l’industrie visant à modifier notre façon d’interagir avec les professionnels de la santé.

À la fin de l’année 2013, nous avons annoncé trois changements de premier plan touchant l’industrie visant à modifier notre façon d’interagir avec les professionnels de la santé pour répondre à ces préoccupations. Nous tenons à ce que les patients aient confiance lorsqu’ils se voient prescrire des médicaments ou un vaccin de GSK par leur professionnel de la santé, et à ce qu’ils sachent que la décision a été prise en fonction d’une solide expertise scientifique et médicale.

Premièrement, nous avons mis en œuvre de nouvelles mesures incitatives à l’intention des professionnels de la vente :

  • depuis janvier 2015, il n’existe plus de mesures incitatives financières fondées sur des objectifs de ventes individuels pour les professionnels de la vente de GSK Pharma qui rencontrent des clients, ni pour leurs supérieurs. Nos professionnels de la vente sont maintenant rémunérés en fonction de leurs connaissances techniques, de la qualité du service qu’ils offrent aux professionnels de la santé pour contribuer à améliorer les soins aux patients, de même que d’un éventail élargi de mesures du rendement.

Deuxièmement, nous appuierons la formation médicale indépendante au moyen de nouvelles stratégies :

  • nous croyons que l’industrie joue un rôle important en soutenant la prestation d’activités de formation médicale visant à fournir aux professionnels de la santé des renseignements sur les maladies, leur diagnostic et leur traitement. Notre engagement envers la formation médicale demeure inchangé. Nous continuerons de soutenir la participation des professionnels de la santé aux conférences scientifiques, mais sans entretenir quelque lien de dépendance que ce soit, grâce à l’intervention de tiers indépendants. Les professionnels de la santé seront en mesure de présenter des demandes directement à des tiers, à qui il reviendra de décider quels professionnels de la santé seront subventionnés.

Troisièmement, nous abandonnons la rémunération directe des professionnels de la santé qui présentaient nos produits en notre nom, et ce, dès 2016 :

  • pour aider à apaiser les préoccupations quant à l’influence indue sur le comportement des prescripteurs et pour accroître la transparence relativement à nos efforts en matière de marketing et de formation, nous supprimons les honoraires versés aux professionnels de la santé pour parler, au nom de GSK, de nos médicaments d’ordonnance et de nos vaccins. Pour remplacer cette méthode de transmission d’information aux professionnels de la santé, nous avons entrepris de mettre au point de nouvelles applications numériques, personnelles et en temps réel. Ainsi, les médecins experts qui travaillent au sein de GSK disposeront de plus de temps pour s’entretenir avec leurs homologues externes et répondre à leurs questions sur nos médicaments.

Les professionnels de la santé demeureront de précieux partenaires pour GSK, même au-delà de 2016, et nous continuerons de les rémunérer pour des activités non promotionnelles que nous ne pourrions réaliser sans eux. Ces activités comprennent notamment :

  • Conduite d’études de recherche cliniques commanditées par GSK
  • Activités de consultation et d’études de marché essentielles à l’acquisition de connaissances cruciales sur des maladies particulières et sur les soins aux patients

Nous nous sommes engagés à rendre publics les honoraires que nous versons aux professionnels de la santé. Pour en savoir plus au sujet de notre politique en matière de transparence et de divulgation, cliquez ici.