Young male scientist in lab coat

Le Fonds Pathfinders

Le Fonds Pathfinders pour les leaders de la recherche en sciences de la santé au Canada, qui dispose de 25 millions de dollars, a été mis sur pied par GlaxoSmithKline (GSK) dans le but d’aider le Canada à devenir l’un des chefs de file mondiaux dans le domaine de la recherche et du développement (R-D). Le Fonds sert à stimuler la recherche en sciences de la santé, ainsi qu’à favoriser l’innovation dans les facultés de médecine du Canada.

Le Fonds Pathfinders a trois objectifs :

  • Promouvoir l’excellence dans la recherche en sciences de la santé au Canada, dans le but d’aider le Canada à devenir un chef de file mondial de la R-D.
  • Attirer et retenir les plus brillants chercheurs et scientifiques canadiens en leur permettant de mener leurs importants travaux de recherche au Canada.
  • Financer les projets de recherche susceptibles de répondre aux besoins des Canadiens en matière de soins de santé.

En partenariat avec les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), GSK a favorisé la création de chaires de recherche dans les facultés de médecine de diverses universités canadiennes. Au cours des dix dernières années, ce projet a permis la création de 22 chaires et subventions aux professeurs, dont 12 qui sont actuellement financées en partenariat avec les IRSC.

Les exemples de partenariats dans le cadre du Fonds Pathfinders comprennent, notamment :

  • Chaire de recherche GSK-IRSC en virologie à l’Université d’Alberta
  • Chaire de recherche GSK-IRSC en pharmacie et administration des médicaments à la Faculté de pharmacie de l’Université de Toronto
  • Subvention GSK-IRSC pour un professeur en prestation de soins respiratoires à l’Université de Toronto/University Health Network
  • Chaire de recherche GSK-IRSC en génétique et génomique à l’Université de Toronto/Hospital for Sick Children
  • Chaire de recherche David Grimes-IRSC sur les maladies liées au vieillissement à l’Université d’Ottawa
  • Chaire de recherche GSK en gastroentérologie à l’Université McMaster
  • Subvention GSK-IRSC pour un professeur en pharmacologie à l’Université McGill
  • Chaire de recherche GSK-IRSC en médecine respiratoire à l’Université Laval