Skip to Content Skip to Search
Lab equipment

Comment nous menons nos recherches

Nous sommes à la recherche de la prochaine génération de médicaments et de vaccins.

Le Dr Hal Barron, conseiller scientifique en chef et président, R-D, a contribué de façon déterminante à stimuler l’innovation scientifique depuis son arrivée chez GSK en janvier 2018.

Comment nous recherchons de nouveaux médicaments

Chez GSK, la recherche pharmaceutique est axée sur la science liée au système immunitaire, l’utilisation de la génétique humaine et le recours à des technologies de pointe comme la génomique fonctionnelle, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Notre recherche est stimulée par « l’effet multiplicateur » (science x technologie x culture).

Notre approche accélérera la découverte, la mise au point et la distribution de médicaments novateurs, notamment en accordant la priorité aux molécules qui présentent les meilleures probabilités de réussite et en mettant fin à des programmes moins prometteurs. Elle nous permettra également d’accroître l’attention portée aux médicaments spécialisés dans certains domaines, comme l’oncologie.

Notre objectif est de parvenir à fournir un approvisionnement durable de nouveaux traitements de grande importance, en utilisant notamment les petites molécules, les anticorps, les conjugués anticorps-médicaments et les cellules, seuls ou en association.

Nous commençons la recherche d’un nouveau médicament en étudiant les processus en cause dans l’apparition d’une maladie ou de symptômes. Notre point de départ repose à la fois sur nos propres recherches et sur les connaissances de l’ensemble de la communauté scientifique.

Pour en savoir plus sur la manière dont nous recherchons de nouveaux médicaments, cliquez ici (en anglais).

Comment nous recherchons de nouveaux vaccins

Au sein de notre division Vaccins, nos efforts sont axés sur la découverte et la mise au point de vaccins prophylactiques et thérapeutiques pour aider à protéger les gens contre les maladies infectieuses. La mise au point d’un vaccin visant à protéger contre une maladie précise requiert une approche unique puisque chaque maladie présente des caractéristiques qui lui sont propres.

Nous investissons dans l’excellence sur les plans scientifique et technique afin de mettre au point et de lancer de nouveaux vaccins innovateurs qui répondent aux besoins des patients et des payeurs. Nous équilibrons l’attention que nous portons à nos nombreux produits en développement avec celle que nous portons à la gestion du cycle de vie de nos vaccins existants. Nous élargissons les indications de nos vaccins et nous les distribuons dans d’autres régions géographiques afin de protéger davantage de personnes.

Nous avons mis au point des vaccins contre 21 des 31 maladies présentement évitables par la vaccination, afin d’offrir une protection à toutes les étapes de la vie. Nous faisons progresser nos technologies d’adjuvants conçues pour améliorer la réponse immunitaire aux vaccins. Ceci est particulièrement important pour les personnes chez qui la vaccination tend à être moins efficace, comme les patients immunodéprimés et les personnes âgées.

Notre investissement dans les technologies de pointe en matière de vaccins nous différencie véritablement. Plus de 2 500 scientifiques spécialisés dans les vaccins travaillent dans nos trois centres de R-D mondiaux, en Belgique, en Italie et aux États-Unis. Nous tirons ainsi profit d’une diversité de compétences et de cultures, ce qui nous aide à attirer les meilleurs talents et nous ouvre les portes à l’établissement de partenariats externes.

Pour en savoir plus sur la manière dont nous recherchons de nouveaux vaccins, cliquez ici (en anglais).

Man in lab looking at computer screens

Technologies de pointe

Des investissements importants dans un large éventail de technologies de pointe sont au cœur de nos recherches. Nous renforçons nos compétences de base en matière d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique, afin d’améliorer notre habileté à interpréter et à comprendre les données génétiques et génomiques. Nous investissons également dans la génomique fonctionnelle et utilisons des techniques de modification des gènes, telles que la technologie CRISPR, pour favoriser la découverte et la validation de cibles potentielles. Ces investissements servent à compléter nos forces existantes liées à d’autres technologies de pointe, et à continuer de renforcer notre position de chef de file en matière de thérapie cellulaire et génique.

Une meilleure compréhension de la biologie favorise la mise au point de nouveaux vaccins ciblés. Parallèlement, l’essor des technologies numériques et de l’analyse des données crée de nouvelles occasions de comprendre l’effet des interventions sur les maladies. Nous nous appuyons sur ces avancées en utilisant la vaccinologie inverse, des modèles d’essais cliniques innovants et d’autres techniques pour accélérer la découverte et la mise au point de vaccins. Si elles sont exploitées efficacement, nous pensons que ces avancées contribueront fortement à améliorer les résultats en matière de santé.